Il existe de multiples solutions pour reparer son velo à moindre coût. Que vous le fassiez vous même ou que vous fassiez appel à un professionnel, on vous dit tout dans cet article.

Comment reparer son velo soi-même ?

Avant de reparer son velo il est conseillé de bien le nettoyer à l'eau savonneuse sans pression afin d'évacuer les résidus de terre et graisse séchée, boue, poussière et autres polluant pouvant limiter le fonctionnement de votre vélo. Le dégraissage de la chaine, des pignons de la cassette et des plateaux nécessitent un dégraissant spécifique. En cas de fuite hydraulique d'une suspension ou d'un frein à disque il est également nécessaire d'utiliser un produit dégraissant prévu à cet effet.

Identifier les défauts de réglage:

L'objectif est de lister les éléments dont le fonctionnement est altéré par un mauvais réglage, cela peut être le cas d'une roue voilée, du passage des vitesses, de jeu dans les moyeux ou dans le pédalier, d'un freinage bruyant ou moins performant, un jeu de direction qui émet des vibration a chaque défaut du sol. Cela peut être également une pièce ou un accessoire desserré ou mal positionné.

Pièces et accessoires à remplacer :

Ici le but est d'identifier les composants cassés ou dont le réglage n'est pas possible et qui sont donc à remplacer, c'est le cas d'un boîtier de pédalier étanche qui aurait du jeu ou d'une manette de vitesse cassée par exemple.

Faire reparer son velo par un professionnel :

Là encore il existe de multiples possibilités, en effet vous pouvez faire appel à un vélociste, utiliser internet pour identifier un professionnel de la reparation de velo a domicile ou une association solidaire.

Bénéficier d'une aide de 50€ pour la remise à niveau de votre vélo

Depuis le 11 mai 2020 une prime de 50€ vélo pour la réparation ou la rénovation est proposée en France.

Ce dispositif initialement prévu jusqu'au 31 décembre 2020 sera maintenu jusqu'au 31 mars 2021 a annoncé Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique. 

prime 50 euros velo

Plus de 20 millions d'euros ont été débloqués afin de développer cette mobilité ce plan appelé "coup de pouce vélo" se décompose en 3 volets:

  • le "coup de pouce réparation" dont l'objectif est de remettre en état des vélos par des professionnels agréés
  • le "coup de pouce remise en selle" qui permet aux utilisateurs peu à l'aise sur un vélo de bénéficier d'une formation par un organisme certifié
  • le "coup de pouce stationnement temporaire" qui est destiné aux ville, établissements scolaire et propriétaires bailleur de déduire 60% des frais d'installation de parkings temporaires pour vélo

L'objectif de cette prime réparation velo est d'inciter tous les français à utiliser ce moyen de transport écologique, économique et permettant de réduire les flux dans les transports publiques dans lesquels il est parfois difficile de maintenir la distanciation sociale.

Comment profiter de la prime 50 euros velo ?

Pour bénéficier de la prime réparation velo, un certain nombre de conditions doivent être respectées, en effet, il faut bien entendu être propriétaire de son vélo, la rénovation doit être réalisée par un réparateur agréé. Cette aide de 50 € est valable par vélo.

Cette prime 50 € par velo peut être utilisée après l'achat d'un vélo d'occasion afin de le remettre en état, néanmoins, elle ne peut pas être utilisée pour l'acquisition du vélo.

Cette aide de 50€ peut s'appliquer à tous les types de vélos, qu'il soit électrique ou pas, que ce soit un, VTT, un vélo de ville, un VTC, un fixie, un vélo ancien ou un vélo de course.

Si vous disposez de plusieurs vélos d'occasion vous pouvez ainsi obtenir une aide de 50 € par velo.

La liste des réparateurs agréés est disponible sur le site coup de pouce velo.

Quelles sont les réparations éligibles par la prime 50 euros velo ?

Les prestations éligibles à la prime réparation velo doivent être liées à votre sécurité: 

  • remplacement des patins de frein, réglage des freins, purge des freins disques, remplacement des pneus, changement des câbles, réglage du jeu de direction,.....
  • le coût de la main d'oeuvre nécessaire au réglage, à la réparation ou au remplacement de pièces vélo
  • le coût d'un atelier d'auto-réparation

Le coût d'accessoires non indispensables à la sécurité tels que l'ajout d'un compteur, de sacoches, d'un porte-bidon, d'une pompe de vélo,.... n'est pas pris en charge par l'aide 50 euros velo.

Comment est remboursé l'aide 50 € velo ?

Cette prime 50 euros velo est directement déduite de la facture du réparateur agréé, c'est ensuite lui qui est remboursé par l'état, vous n'avez pas à d'avance à effectuer.

Dans le cas où le montant des réparations est inférieur à 50€ hors taxes, vous ne devrez régler que la TVA.  Si l'opération génère une facture supérieure à 50€ hors taxes, c'est une réduction de 50€ qui sera appliquée. Il est donc tout à fait possible de faire reparer son velo pour 50 euros.

Le vélociste doit créer un dossier pour chaque vélo dans lequel vos coordonnées, des photos du vélo réparé, le numéro de série du vélo et les factures seront indiqués, sans ces éléments il ne pourra pas être remboursé. Ces éléments administratifs représentent une charge de travail supplémentaire pour les professionnels du cycle en particulier pour les petites structures, les délais de réparation peuvent donc être long, il vous faudra probablement faire preuve de compréhension envers votre vélociste qui vous fournira une facture pour les travaux effectués.